PlanComptable.com
TITRE VI. Dispositions et opérations de nature spécifique
CHAPITRE I. Dispositions de nature spécifique
Section 6. Certificats d'économies d'énergie

Sous-section 2. Traitement comptable des certificats d'économies d'énergie : comptabilisation en stocks

616-8.Définition des certificats d'économies d'énergie

    Conformément à l'article L. 221-8 du code de l'énergie, les certificats d'économies d'énergie sont des biens meubles négociables, dont l'unité de compte est le kilowattheure d'énergie finale économisé. Ils peuvent être détenus, acquis ou cédés par toute personne visée à l'article L. 221-1 du même code ou par toute autre personne morale.

    Les personnes désignées à l'article L. 221-1 et L. 221-7 du code de l'énergie obtiennent des certificats d'économies d'énergie délivrés par l'Etat en contrepartie de leurs actions d'économies d'énergie.

616-9.Traitement comptable des certificats d'économies d'énergie

    Les certificats d'économies d'énergie, qui peuvent être utilisés soit pour se libérer de l'obligation d'économies d'énergie, soit pour être cédés, répondent à la définition comptable des actifs figurant à l'article 211-1.

    Les certificats d'économies d'énergie étant un élément dont le coût d'obtention ou d'acquisition est directement lié à l'activité de vente d'énergie, ils constituent une fourniture de nature administrative et sont comptabilisés dans des comptes de stocks.

    Ils sont sortis des stocks :

    • lors des ventes d'énergie générant l'obligation d'économies d'énergie, qui vaut consommation de leur unité de compte, ou/et ;

    • lors de leur cession.

616-10.Modèles économiques relatifs aux certificats d'économies d'énergie

    Les certificats d'économies d'énergie peuvent être détenus dans deux buts distincts :

    • pour se conformer aux exigences de la réglementation relative aux économies d'énergie (modèle économique " Economies d'énergie "), ou/et ;

    • à des fins de négoce (modèle économique " Négoce ").

    Les certificats d'économies d'énergie gérés pour se conformer aux exigences de la réglementation et ceux gérés à des fins de négoce sont comptabilisés selon des modalités distinctes décrites ci-après.

    Les deux modèles économiques peuvent coexister au sein d'une même entreprise.

    Paragraphe 1 : modèle économique " Economies d'énergie "
616-11.Enregistrement des certificats d'économies d'énergie obtenus ou en cours d'obtention

    Les certificats obtenus de l'Etat ou en cours d'obtention sont enregistrés à leur coût de production, suivant les dispositions de l'article 213-32.

616-12.Enregistrement des certificats d'économies d'énergie acquis

    Les certificats acquis sont enregistrés à leur coût d'acquisition selon les dispositions de l'article 213-31.

616-13.Règles d'évaluation des certificats d'économies d'énergie

    Les certificats obtenus et acquis sont des articles interchangeables dont les règles d'évaluation suivent les méthodes FIFO ou CUMP prévues à l'article 213-34.

616-14.Evaluation des certificats d'économies d'énergie à la clôture de l'exercice

    A la clôture de l'exercice, les certificats en stocks sont évalués conformément aux dispositions des articles 214-22 et 214-23.

616-15.Consommation des certificats d'économies d'énergie

    Les certificats d'économies d'énergie sont consommés par la survenance du fait générateur de l'obligation d'économies d'énergie, qui vaut consommation de leur unité de compte (kilowattheure d'énergie finale économisé).

    Les certificats d'économie d'énergie conservés postérieurement au fait générateur de l'obligation pour être restitués à l'Etat ne répondent pas à la définition d'un actif.

616-16.Sortie des stocks des certificats d'énergie

    Les certificats d'énergie sont sortis des stocks :

    • lors de la réalisation des ventes d'énergie générant l'obligation d'économies d'énergie, ou/et ;

    • en cas de cession.

616-17.Comptabilisation des plus values et moins values de cession des certificats d'économies d'énergie

    Les plus-values et moins-values de cession sont comptabilisées en résultat d'exploitation.

616-18.Conditions de comptabilisation d'un actif ou d'un stock liés aux obligations d'économies d'énergie

    A la clôture de l'exercice :

    • Un passif est comptabilisé si les obligations d'économies d'énergie sont supérieures à la réalisation des économies d'énergie. Le passif correspond au coût des actions restant à engager pour éteindre les obligations liées aux ventes d'énergie réalisées. Il est éteint ultérieurement par la réalisation des dépenses d'économies d'énergie ayant la nature de charges permettant l'obtention des certificats, ou par l'achat des certificats, ou ;

    • Un actif (stock) est comptabilisé si les économies d'énergie réalisées sont supérieures aux obligations d'économies d'énergie. Le stock correspond aux certificats acquis, obtenus ou en cours d'obtention permettant de garantir les obligations futures d'économies d'énergie. Il est consommé ultérieurement par la réalisation de ventes d'énergie générant l'obligation d'économies d'énergie.

    Paragraphe 2 : modèle économique " Négoce "
616-19.Comptabilisation des certificats d'économies d'énergie en stocks

    Les certificats d'économies d'énergie détenus à des fins de négoce sont comptabilisés en stocks.

616-20.Enregistrement et règles d'évaluation des certificats d'économies d'énergie

    Les certificats obtenus de l'Etat ou en cours d'obtention sont enregistrés à leur coût de production, suivant les dispositions de l'article 213-32.

    Les certificats acquis sont enregistrés à leur coût d'acquisition conformément à l'article 213-31.

    Les certificats obtenus et acquis sont des articles interchangeables dont les règles d'évaluation suivent les méthodes FIFO ou CUMP prévues à l'article 213-34.

    Les certificats gérés selon le modèle économique " Economies d'énergie " et ceux gérés selon le modèle économique " Négoce " font l'objet d'une évaluation distincte.

616-21.Evaluation des certificats d'économies d'énergie à la clôture de l'exercice

    A la clôture de l'exercice, les certificats d'économies d'énergie en stocks sont évalués conformément aux articles 214-22 et 214-23.

616-22.Comptabilisation des plus values et moins values de cession des certificats d'économies d'énergie

    La détention des certificats d'économies d'énergie n'étant pas liée aux obligations d'économies d'énergie, ceux-ci ne sont pas consommés par l'activité de vente d'énergie.

    Les plus-values et moins-values de cession sont comptabilisées en résultat d'exploitation.

    Paragraphe 3 : suivi des certificats d'économies d'énergie en comptabilité matière
616-23.Suivi en comptabilité matière des certificats d'économies d'énergie

    Les certificats d'économies d'énergie détenus par les entreprises soumises aux obligations d'économies d'énergie font l'objet d'un suivi en comptabilité matière tenue hors bilan faisant apparaître les quantités détenues, en distinguant les certificats gérés selon le modèle économique " Economies d'énergie " et le cas échéant ceux gérés selon le modèle économique " Négoce ", et en distinguant, au sein du modèle économique " Economies d'énergie ", les certificats destinés à couvrir les obligations passées, de ceux destinés à couvrir les obligations futures.

Développer tout Réduire tout
 

 
Site distinct de l'Autorité des normes comptables (ANC)
© 2004-2021 PLANCOMPTABLE.COM
Plan de comptes : de base - abrégé - développé
Accès rapide aux articles - Accès rapide aux comptes - Mentions légales